Dow's Port

Depuis plus de deux siècles, le nom de DOW est associé au plus beau port des vignobles de la haute vallée du Douro. Tout au long du 20ème siècle et dans le 21ème, la famille Symington a construit sur l’héritage des familles Silva et Dow précédentes. Des générations de vignerons de Symington ont travaillé dans les vignobles du Dow: Quinta do Bomfim et Quinta da Senhora da Ribeira, créant à partir d’eux des vins superbement concentrés de Dow qui sont intenses et tanniques lorsqu’ils sont jeunes, mûrissant vers une élégance racée superlative avec l’âge et parfumée d’arômes de violette et de menthe. La finition plus sèche attrayante et distinctive de Dow est la marque reconnaissable des vins de cette grande maison de Porto.

L’histoire de Dow est inhabituelle parmi toutes les grandes maisons du port. Cela a commencé en 1798 lorsque Bruno da Silva, un marchand portugais de Porto, a fait un voyage qui était le contraire de celui des premiers marchands britanniques. Bruno s’est installé à Londres d’où il a importé du vin de son pays natal. Il épousa une Anglaise et fut rapidement assimilé à la société londonienne où son sens des affaires lui mena à une belle réputation pour ses vins. Mais le déclenchement des guerres napoléoniennes met son entreprise en péril. Imperturbant, Bruno da Silva demanda des « lettres de marque » (sanction royale pour équiper un navire marchand de canons) pour assurer le passage en toute sécurité de son port de Porto à Bristol et à Londres. Il est devenu la première et la seule société portuaire à transporter sa précieuse cargaison de fûts de beaux ports sous sa propre protection armée à travers le golfe de Gascogne perfide, une forte dissuasion d’attaquer à une époque où les entreprises moins audacieuses ont vu leurs ventes diminuer.

L’activité de transport maritime du port a été poursuivie par le fils de Bruno, John da Silva qui, en 1862, a fait entrer en société Frederick William Cosens. Avec le fils de John, Edward, ils devinrent les partenaires actifs de Silva &Cosens. Edward da Silva a hérité de la capacité d’affaires de son grand-père et l’entreprise a continué à prospérer. Edward est devenu une figure très respectée dans le commerce du vin de Londres et a été l’un des fondateurs de la Wine Trade Benevolent Society, la principale organisation caritative qui survit à ce jour en tant que principale organisation britannique du commerce du vin. Edward da Silva sera le président de la Bienveillance puis, à partir de 1892, son président pendant de nombreuses années. Avec l’expansion continue de l’entreprise, Edward da Silva et Frederick Cosens furent rejoints par George Acheson Warre, dont la famille bien connue avait été impliquée dans le commerce du port depuis ses premières années. « GAW » a rejoint en tant que partenaire en 1868 et est devenu sa force motrice au Portugal.

En 1877, Silva &Cosens fusionna avec une autre société portuaire de premier plan, Dow &Co, dont l’associé principal était James Ramsay Dow, qui s’était fait un nom en 1856 avec la publication de son important traité, « An Inquiry into the Vine Fungus with Suggestions as to a Remedy ». Le champignon Oidium dévastait à l’époque les vignobles du Douro. Bien que plus petit que Silva &Cosens, Dow &Co était devenu un producteur portuaire très réputé avec une réputation particulièrement belle pour ses ports vintage et lorsque les deux sociétés ont fusionné, il a été décidé d’adopter DOW’S comme nom de marque.

L’astuosité financière d’Edward da Silva, la force motrice du vigneron George Warre et la longue expérience et l’expertise en dégustation de James R. Dow devaient consolider la réputation de Dow comme l’un des principaux noms du commerce portuaire. Le célèbre professeur d’Oxford George Saintsbury a souligné la position unique de Dow lorsqu’il a écrit dans ses célèbres « Notes on a Cellarbook » (publiées pour la première fois en 1920), « Il n’y a pas de vin d’expéditeur que j’ai trouvé meilleur que le meilleur de Dow 1878 et 1890 en particulier. » James Suckling de The Wine Spectator, l’une des principales autorités d’aujourd’hui sur Vintage Port a également été impressionné par un autre vin légendaire lorsqu’il a été dégusté plus de cent ans après sa production - le Dow’s 1896 - également fabriqué lors de la gestion de MM. Silva, Warre et Dow: « L’ancien porto {1896} avait toujours une couleur rubis étonnante avec un bord grenat, et il sentait les raisins secs, le poivre noir et les baies. Il était corsé, avec des masses de fruits entrelacées avec des couches de tanins veloutés. C’était superbe. »

Il y a 4 des produits.

Affichage 1-4 de 4 article(s)

Dow's Porto Tawny 30 years

Prix 109,00 CHF
95 pts Wine Spectator - Un Port incroyablement rare et fin d’un âge immense et d’une élégance délicate. Un port où l’essence du port tawny fin...

Dow's Porto Tawny 40 years

Prix 189,00 CHF
93 pts Wine Enthusiast  - Un port incroyablement rare et fin d’un âge immense et d’une élégance délicate. Un port où l’essence du port tawny...

Dow’s Porto Tawny 10 years

Prix 34,00 CHF
90 pts Wine Spectator - Ambre de couleur dorée, douce et riche en bouche avec une saveur de fruits fine et moelleuse se fondant sur les nuances...

Dow’s Porto Tawny 20 years

Prix 53,00 CHF
93 pts Wine Spectator - Pour beaucoup, l’âge parfait pour un grand Porto fauve. La couleur violette vibrante d’un grand jeune Port s’est adoucie...

Nouveau compte S'inscrire